Qu’est-ce que la physique quantique ?

Immense question. Pour commencer, examinons ce qu’en dise deux spécialistes :

« Personne ne comprend la physique quantique »

« Un tournevis est un objet quantique »

La contradiction apparente entre ces deux citations reflète bien la difficulté de répondre à la question éponyme de ce post. La première, qui est une célèbre formule de Richard Feynman, peut exprimer l’aspect ardu, contre-intuitif voire ésotérique de la physique quantique. Mais s’il en est ainsi, alors pourquoi un objet trivial, sans malice comme le tournevis, dont on comprend le fonctionnement et l’utilisation est-il quantique, comme l’affirme Rolf Landauer ?

Oui, car le fait que la tige en métal soit conductrice d’électricité, le fait que le manche en bois soit isolant, le fait que, lorsque vous vissez, votre outil appuie bien sur la vis et ne passe pas au travers alors qu’on sait par ailleurs que la matière est faite essentiellement de vide, ces faits sont tous expliqués, in fine, par la physique quantique. Ainsi, contrairement à ce qui est souvent dit,  la physique quantique n’est pas seulement une science du monde microscopique, puisqu’elle nous dit pourquoi vous avez pu vous asseoir devant votre ordinateur et lire ce post au lieu de vous affalez en passant au travers de votre siège ! Bref, c’est une théorie scientifique, qui vise à comprendre, expliquer, prédire des phénomènes de très grandes variétés, sur des échelles très différentes, et qui a des applications concrètes innombrables (pas d’ordinateur sans physique quantique). C’est aussi le fruit d’une aventure intellectuelle passionnante, qui, bien que tortueuse, n’est semble-t-il pas le produit d’un miracle mais bien de l’esprit humain.

Alors on comprend la physique quantique ?

Oui et non. Vous me permettrez de ne pas commenter plus la citation de Feynman, qui savait faire preuve d’une certaine dose de provocation, mais le fait est que la mécanique quantique a certaines propriétés étranges, qui défient notre intuition issue de  la physique classique, mais qui se produisent bel et bien expérimentalement (au moins au niveau microscopique). Ces caractéristiques, qui donnent ce mystère à la physique quantique, sont essentiellement au nombre de deux :

  • Le principe de superposition, dont le paradoxe du chat de Schrödinger est la plus fameuse illustration.
  • L’intrication, phénomène qui remet en question des notions aussi fondamentales que la localité ou la réalité.

Vous voulez en savoir plus ? Tant mieux, ce blog est fait pour ça et j’espère qu’il vous plaira.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s